01 janvier 2010

Aspirant Yves Charvéron (1894-1915).

                 Yves_Charveron_2

Yves Charvéron est né à Paris le 19 janvier 1894. Il fit ses premières études au collège Chaptal et fut reçu à l’école de Physique et de chimie industrielles de Paris au concours d’entrée de 1913.

A l’appel de sa classe, en décembre 1914, il quitta l’école pour le régiment. Nommé Aspirant au 149e R.I, après plusieurs mois de cours à Langres. Il partit pour le front d’Artois à la fin de mars 1915. Blessé deux fois en juin, sa seconde blessure le fit évacuer sur Fougères. Après sa guérison et un congé de convalescence de quelques semaines, il rejoignit son dépôt au début d’août. Au lieu d’attendre son tour de départ, il se fit inscrire comme volontaire et repartit aussitôt pour le front. Sa nouvelle compagnie se trouvant au repos, il demanda et obtint de reprendre le commandement de son ancienne section, à ce moment en première ligne entre Angres et Souchez. C’est à la tête de cette section que, le 26 septembre 1915, il partit à l’assaut des lignes allemandes et fut blessé par un éclat d’obus. Malgré sa blessure, il n’en continua pas moins à avancer avec ses hommes, et c’est quelques heures après qu’il dut trouver la mort dans un long et meurtrier corps à corps. Le 2 décembre suivant, une patrouille le retrouva dans le bois en Hache, gisant auprès d’un officier allemand tué au cours de la même attaque, et c’est grâce à son révolver que notre camarade put être reconnu. D’un courage au-dessus de tout éloge, le premier à l’attaque, s’offrant même à accomplir les missions les plus périlleuses, il a laissé à tous ceux qui l’ont connu, tant à l’école qu’au régiment, le souvenir d’un ami dévoué. Sa brillante conduite lui valut la citation suivante :

 

Citation à l’ordre de la division :

Yves Charvéron, aspirant à la 11e compagnie du 149e R.I..

«  Le 26 septembre 1915, devant Angres, a brillamment entraîné sa section à l’assaut, sous une canonnade violente et des feux de mitrailleuses ; blessé par un éclat d’obus au cours de cet assaut. Sous-officier possédant des qualités militaires remarquables, déjà blessé au cours de la campagne. »

 

                Carte_11e_compagnie_26_sept_1915

 

                d_placement_11e_compagnie

      

25 septembre 1915:

Le 149e R.I. venant de la fosse 10 est en place dans le secteur à 4 h 00. La pluie qui tombait depuis 2 jours avait transformé les boyaux en véritables cloaques d’où une dépense de forces beaucoup plus importante pour gagner les emplacements. En y arrivant, les hommes étaient trempés jusqu’aux os. Il faut signaler que tous les hommes du 149e R.I. n’avaient pas reçu leurs casques et que plus de la moitié d’entre eux n’avait encore que le képi.

Rapprochons nous un peu plus  de la 11e compagnie.

Elle quitte la tranchée en V à 12 h 35 pour prendre le chemin du boyau Helmer jusqu’à l’intersection avec le boyau Goiran, pour poursuivre dans la direction de f7. Vers 14 h 00 le lieutenant Prenez prend la tête de sa compagnie et l’engage dans le boyau Coquelet. Bloquée dans le boyau par une autre compagnie elle arrive cependant sur sa position vers 17 h 00, sur l’emplacement de la  tranchée allemande nouvellement conquise. Elle améliore et organise cette position qui se trouve un peu en avant de la tranchée allemande en g11, g12 et g13.

 

26 septembre 1915 :

Le 3e bataillon est chargé d’attaquer le bois en Hache, sa gauche devra suivre la direction g11, g7 et e13. L’attaque s’est déclenchée à l’heure fixée à 13 h 10. La tranchée améliorée la veille est occupée par la 11e compagnie ayant à sa droite un peloton du 31e B.C.P.. Cette compagnie conduite par le lieutenant Prenez, se porte à l’attaque. Elle occupera  g15 pour ensuite arriver aux abords de g7.

 

Je remercie Thierry Cornet, Vincent le Calvez, l’association « Collectif Artois 1914-1915 », et le Service Historique de Vincennes.

Références bibliographiques :

Livre d’or « La physique et la chimie au service de la patrie » aux éditions Poyet Frères, Paris 9e.

Historique du 149e R.I.. Editions Imprimerie Klein 1919.

Posté par amphitrite33 à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :