11_avril_1916

Le 149e R.I. et les autres unités de la division se préparent à quitter définitivement le secteur de Verdun.

Le 5e bataillon du 306e R.I. relève le 3e B.C.P. dans la matinée. Il n’y a plus aucune unité de la 43e D.I. en 1ère ligne.

Les chasseurs de la 85e brigade et les trois bataillons du 149e R.I. se rendent à la Queue de Mala pour embarquer dans les camions. Un peu tiraillés par l’angoisse, les hommes espèrent ne pas renouveler l’expérience de la veille. Mais, cette fois-ci tout se passe comme prévu, ils montent dans les véhicules pour prendre la direction de Bar-le-Duc.

Le mitrailleur Paul Portier raconte cette journée dans son témoignage :

« Enfin, le 11, nous quittons de nouveau Dugny pour aller embarquer sur la route de Verdun à Bar-le-Duc. Cette fois-ci, le régiment ne fait  pas demi-tour. »

Le caporal Albert Marquand l’évoque également dans une de ses lettres datant du 17 avril 1916.

« … Partis à 13 h 00 de Landrecourt, nous nous sommes appuyés 8 km par pluie battante pour aller nous embarquer dans les autos camions (22 par voiture) qui nous ont amenés à Savonnières où nous sommes restés 2 jours »

Deux bataillons et les compagnies de mitrailleuses du 149e R.I. s'installent à Savonnières-devant-Bar au sud-est de Bar-le-Duc avec l’E.M. de la brigade. Le bataillon restant du régiment envoie deux de ses compagnies à la ferme Vadinsaux et les deux autres à la ferme Beauregard.

Le 3e B.C.P. prend ses quartiers dans le village de Montplonne tandis que le 10e B.C.P. cantonne à Bazincourt.

Carte_1_journee_du_11_avril_1916

Legende_carte_1_journee_du_11_avril_1916

Sources :

J.M.O. de la 43e D.I.. S.H.D. de Vincennes. Réf : 26 N 344/5.

J.M.O. de la 85e brigade. S.H.D. de Vincennes. Réf : 26 N 520/12.

J.M.O. du 3e B.C.P.. S.H.D. de Vincennes. Réf : 26 N 816/3.

J.M.O. du 306e R.I. S.H.D. de Vincennes. Réf : 26 N 745/17.

Les archives du Service Historique de la Défense de Vincennes ont été consultées.

« Et le temps à nous, est compté » Lettres de guerre 1914-1919. Albert Marquand, présentation de Francis Barbe, postface du général André Bach. C'est-à-dire Éditions mille mots chuchotés. 2011

Le témoignage inédit du soldat du 149e R.I. provient de ma collection personnelle.

La photographie de la Queue de Mala a été réalisée par F. Radet.

L’équipement de fantassin fait partie de la collection d’O. Gérardin.

Le véhicule figurant sur  le montage, et toujours en état de fonctionnement, appartient à D. Bleunven.

Un grand merci à M. Bordes, à F. Barbe,  à A. Carobbi, à D. Bleunven, à O. Gérardin, à A. Orrière, à M. Porcher, à F. Radet, et au Service Historique de la Défense de Vincennes.