Jeanne_et_Paul_Douchez

Fin mars 1917, la 43e D.I. s’apprête à quitter la région de Belfort pour s’installer en Haute-Saône. Le sous-lieutenant Douchez qui assistait à une formation au C.I.D. est obligé de la suspendre pour suivre le mouvement.

Effectuant sa première marche de nuit Paul Doucher laisse derrière lui Méziré. Il doit prendre ses quartiers dans le village de Mignavillers, près de Granges-la-Ville. Le trajet qu’il effectue avoisine les 40 km. Il traverse les communes d’Aibre et de Secenans.

Fin_mars_1917_parcours_approximatif_effectue_de_nuit_par_le_sous_lieutenant_Douchez

Logé chez l’habitant, il peut reprendre ses cours qui se déroulent à Granges-la-Ville.

Le C.I.D. quitte ensuite cette commune pour aller à Lure.

Le sous-lieutenant Douchez abandonne Lure pour rejoindre Belfort en limousine. Il prend ensuite le train pour gagner Villersexel. Le convoi ferroviaire passe par la gare de Vesoul.

Début avril, cet officier retrouve son ancien régiment. Durant les semaines suivantes, les hommes du 149e R.I. subissent un entraînement assez dur. Les exercices et les marches sont monnaies courantes.

Retrouvons les écrits de Paul Douchez…

« Nous faisons des manœuvres à Oricourt et à Aillevans.

Les_manoeuvres_d_Oricourt_et_d_Oppenans

Avant un nouveau départ, je vais à Belfort pour l’acquisition d’une tenue n°1. 

6 avril 1917

Villersexel à Désandans (par la route)

7 avril 1917 

Desandans à Exincourt (par la route)       

Exincourt à Faverois (par la route)

Parcours_effectu__par_le_sous_lieutenant_Paul_Douchez_les_6_et_7_avril_1917

La popote des officiers de bataillon se déroule chez la récente veuve du pasteur protestant.

L’accueil est cordial et confiant. Rien n’est fermé à clé. Des couverts en argent sont mis à notre disposition. Aussi, ne tarde-t-il pas à en disparaître. Plus tard, durant une permission du cuisinier, son barda est ouvert pour y chercher un objet. Les couverts y sont trouvés. J’essaie d’en provoquer l’envoi à leur propriétaire. Aucune sanction n’est prise, pour des raisons, hélas, trop facile à deviner.

12 avril 1917 

Nous embarquons à Morvillars à 4 h 00 (le train traverse Bar-le-Duc).

14 avril 1917 

Passage à Montmirail avant de débarquer à Artonges à 8 h 00.

De_la_gare_de_Morvillars___la_gare_d_Artonges

D’Artonges, nous prenons la route pour Fontenelle.

16 avril 1917 

Nous quittons Fontenelle pour l'aller à Azy.

De_la_gare_d_Artonges___Azy

17 avril 1917 

Cinquième permission, je passe 7 jours à Calais. Bombardement de la ville la nuit par 5 destroyers.

27 avril 1917 

Je retrouve le régiment à Givry.

29 avril 1917 

Promenade de Givry à Château-Thierry dans la voiture de compagnie.

La 9e compagnie cantonne à la ferme des Brusses.

7 mai 1917 

Départ des Brusses, passage par Givry, Bouresches, bois de la Marette, Bourbelon, le Vitray, Maison-Blanche, Montgivrault, Lucy-le-Bocage, Belleau, Givry, les Brusses

7_mai_1917_marche_effectuee_par_la_9e_compagnie_du_149e_R

Legende_carte_journee_du_7_mai_1917

18 mai 1917 

Départ de Givry à Breny (route) par Belleau, Monthiers, Bonnes, Grisolles et la Croix

Parcours_approximatif_effectue_par_la_9e_compagnie_du_149e_R

19 mai 1917 

Breny à Launoy (route) par Oulchy-le-Château, Oulchy-la-Ville, le Plessier-Huleu, Hartennes-et-Taux, Launoy, ferme de Launoy

Je suis désigné comme porte-drapeau pour ce déplacement.

Parcours_approximatif_effectue_par_l_officier_porte_drapeau_du_149e_R

20 mai 1917 

Ferme de Launoy à Droisy et retour (route)

23 mai 1917 

Ferme de Launoy à Breuil (route) par Droisy, Taux, cote 157, Raperie, Chaudin, ferme Cravançon, Missy-aux-Bois, Breuil

Parcours_approximatif_effectu__par_la_9e_compagnie_du_149e_R

Legende_carte_journee_du_23_mai_1917

26 mai 1917 

Breuil à Soissons (promenade)

28 mai 1917

Breuil à Ciry-Salsogne (route) par Grand’routes Paris-Soisson et Reims-Sermoise (Soisson-Sermoise)

Parcours_approximatif_effectue_par_la_9e_compagnie_du_149e_R

1er juin 1917 

Ciry-Salsogne au bois Marcon (grande sablière) : 2e ligne (route) par Chasseny, Vailly, ferme Hameret

Parcours_approximatif_effectu__par_la_9e_compagnie_du_149e_R

Entre la fin mars et le 1er juin 1917, de Mérizé à la ferme Hameret,  le sous-lieutenant Douchez aura effectué près de 225 km à pied.

Ferme_Hameret_juin_1917

Sources :

Fonds Douchez composé de 3 volumes. Déposé au S.H.D. de Vincennes en 1983. Réf : 1 K 338.

Le cliché de la ferme Hameret est extrait d'un album photographique qui appartenait à officier du 149e R.I. dont le nom est inconnu.

Un grand merci à M. Bordes, à A. Carobbi, à M. Porcher  et au Service Historique de la Défense de Vincennes.